Reprisons les vieilles chaussettes !...

Publié le par Rumba du pinceau, coussindair, ou denis lee

reprenons les vieilles choses. C'est triste de le dire, mais mon cher blogounet, ( crée en 2005 ) Stagne décidément beaucoup, depuis l'arrivée de Facebook sur le marché de l'expression. Mais il faut dire que j'ai tant de choses à faire ailleurs ...

 

Dessiner, par exemple.. Exposer.  La joyeuse vie d'Artiste est un long torrent tumultueux, et, je dois l'avouer, je devrais avoir mieux à faire, qu'écrire des conneries ici. Mais bon.

 

Aujourd'hui, je me sens d'humeur à déblatérer. Tout simplement parce que c'est l'été, et que se profile enfin à l'horizon, l'escapade prévue avec Marion, du coté de Collioure.

( Ma chérie n'a rien trouvé de mieux que de gagner un séjour gratuit d'une semaine dans un hôtel, dans un bled perdu, pas loin de Collioure. )

 

 

Voilà qui est prometteur, et assez réjouissant, je l'avoue. Mais bon. Ze boulot is Ze boulot, et les 3 et 4 Août, j'exposerai à La Cou/vertoir/ade, avec elle... Voilà qui promet aussi, étant donné que je ne sais encore pas où nous allons bien pouvoir dormir... Dans ma spacieuse Dacia-Logan-break, comme nous l'avions fait, déjà, auparavant ?...  Hummmm.

En y repensant : Oui, ça me plairait assez.

 

Pour le reste, ho... Rien de neuf. Notre expo du mois de Mai c'est déroulé aussi bien que d'habitude, avec 1909 visiteurs.  Je suis triste ( mais je m'en remettrai ) du décès d'un de mes amis exposant,  Hervé Qu/illiot... Ce genre d'événement me fait, sans vergogne,  me poser la question :  Qui sera le prochain ?... Peut-être Moi ?...Qui sait ?..

Vu comme je me déglingue, actuellement, cela n'aurait rien d'étonnant, haha. 

 

Le fait est que depuis fin Mai, j'ai des problèmes avec mon pied gauche, soudainement devenu paralysé, et insensible, suite à "un nerf bloqué", d'après les spécialistes... Mais bon. Je fais avec. J'ai toujours tendance à me foutre de mes problèmes de santé. Dans le cas où ceux-ci me rendraient la vie invivable, j'ai toujours envisagé de me" faire sauter le caisson", comme on dit... Mais bon. Pas pour le moment, en tous cas.

 

Pourtant, il ya de quoi déprimer :  Notre nigaud de Maire, depuis l'année dernière, snobe de façon éhontée, tout ce qui émane des " Cabanes du Salaison "   ( tout le monde sait que c'est un guignol, incapable de dire non aux réglementations imbéciles de " Na/tura 2000, issue des régle/mentations Euro/péennes. résultat : Je paye une taxe pour l'enlèvement des ordures ménagère. Comme chacun, je devrais avoir droit à une pubelle grise, et une poubelle jaune, enlevées devant ma porte, comme tous les Melgoriens. Hé bien non.  Aux Cabanes de Mauguio, non seulement  je n'ai pas droit à ça, mais je n'ai droit à rien. Pas même à l'enlèvement de mes poubelles, que je paye pourtant.  Enfin bon. Autant d'arguments pour se dire que ce vieux con d'Yvon Bour/rel, malpoli, ( puisqu'il ne répond même pas aux pétitions de tous les cabaniers... )  n'a plus sa place ici, en tant que Maire. Virons-donc-cette baudruche servile, si soumise à la bêtise des lois européennes...  Après réflexion, je relis ce que j'ai écris... Et bien non. Je n'en changerai pas un mot.   Je crois même que par provocation délibérée,  j'enverrai bientôt  à la Mairie une facture , de cette taxe . A me rembourser, sans quoi ce sera un procès pour "services facturés et non rendus."   Ce qui me désole, en définitive, c'est  de crier "haro sur le baudet". "hurler avec les loups",   Mais bon. J'espère pourtant de tout mon coeur que  les prochaines élections enverront cet homme se faire voir ailleurs. :) Voilà qui est dit...

 

Pour le reste,  ( et il en reste encore ) Je suis assez content que mon fiston Guilhem ait obtenu son BAC, et le même jour, son permis de conduire. Pfff. Quand je pense  au moment où en 1977, j'ai eu mon permis, et au vu des nouvelles réglementations débiles, je ne peux pas m'empêcher de rire....

 

 

Bon. Ca suffira pour cette fois-ci...

 

A suivre, donc...

 

 

 

 

 

 


 

 

 

 


 



Publié dans chronique

Commenter cet article