Je n'ai plus rien à dire ... ( mais c'est faux )

Publié le par Rumba du pinceau, coussindair, ou denis lee

Je n'ai plus rien à écrire ici, ou  presque... Depuis que Facebook à fait dévier mes exutoires, je me retrouve ici, sans vraiment pas trop savoir écrire. Si ce n'est le fait que Marion à accès à ce blog, et que je ne dois donc pas dire trop de conneries... Haha.

 

En ce moment, j'essaie de me préserver. Ou du moins de préserver mon joli petit toît,

qui chaque année, à la même époque, est soumis aux assauts intempestifs des impôts fonciers... Sapristi. L'argent, l'argent, l'argent !... Comme si notre cher gouvernement faisait de cela une véritable obsession !...   Enfin bon. Je ne vais pas critiquer ces gens-là, vu que j'ai voté pour eux, et surtout, pour faire dégager l'ancien ramassis de crétins précédent.  :) Alors bon. Tel le roseau, je plie, mais ne rompt pas.


... Cette année, pour changer un peu, " Notre  expo du mois de Mai " a trouvé une déviation, par une " Petite Cabane/ d'Automne " qui a été un franc succès. Ce qui fait que je n'ai pas pu me rendre à Toulouse, pendant près d'un mois... ( C'est affreux ! )

 

Je ne mettrai ici aucun lien, mais depuis le mois de Mai, j'ai un bouquin à vendre. Un recueil de mes encres, édité par un sympathique ( et honnête ) éditeur de Béziers. Ca n'a l'air de rien, mais c'est assez rigolo. Ca me rapelle ces temps immémoriaux, où nous dédicacions notre Fanzine " Houba! ", dans d'approximatifs festivals de BD... Pour pas un rond... Je ne vais pas le crier sur les toîts, mais jusqu'ici, cette affaire est assez lucrative pour moi , youpi .  Du coup, je dédicace. Je gribouille de petits dessins sur la page de garde... Ca me plaît beaucoup, je dois dire !...

 

Mon problème actuel consiste actuellement à trouver le temps pour dessiner. Le temps me manque pour débroussailler à Clapiers, débroussailler à Mauguio, repeindre mes volets, repeindre mes murs, colmater les fissures, réparer mon toît, réparer ma plomberie, répondre aux attentes de mes chers locataires, qui ont toujours des problèmes.

 

Je n'éprouve aucune culpabilité à dire que je suis à moitié rentier. Vu le boulot que ça implique, j'ai plutôt l'impression de travailler deux fois plus que tout le monde, pour un résultat financier pas vraiment jouissif, qui me rend à peine  " non imposable" ... Bien en dessous du seuil de pauvreté... Comme tout artiste qui se respecte. ;)  ..


 

Mais bon. Aux yeux de mes ex, aux vision étroites, , je ne travaille pas, puisque je ne suis soumis à aucun horaire fixe...Pffff. Pour certaines, il n'y a de travail que si on doit se plier à des horaires fixes...  Si mes "ex" sont mes "ex" ,ce n'est pas pour rien, je suppose... :) ... Est ce à cause de ça que je n'ai plus aucune attirance pour les blondes ?... Allez savoir ...  ( Marion est brune, et ne compte pas pour des prunes, en tout cas. )

 

 

Au début de l'année, j'ai appris la mort d'un ami, via Facebook. A cette occasion, je lui avais d'ailleurs envoyé un message ; " Cher Jean-Marc, j'ai appris que tu étais mort, et ça me désole..."   ( Rien de plus normal, quoi . ) Ce que j'ai trouvé le plus affreux, a été ensuite de voir son compte Facebook disparaître, suprimé par sa famille, comme si Jean-Marc D. n'avait jamais existé !   Quelle horreur !... Si je meurs un jour ( on ne sait jamais ) , merci à ma famille de ne toucher à rien !... Une  ( virtuelle ) immortalité sur le web vaut bien mieux que tant de gneugneuseries gravées sur une pierre tombale... :)

 

 Mais bon. Pour le moment, je suis encore alerte, l'esprit pétillant, rempli de conneries...

Ca me fait rire . Je m'étonne encore moi-même de ma capacité à écrire ici tant de bêtises...

 

Par ailleurs, ce qui me plaît décidément beaucoup, c'est toujours, depuis Mai 2010, de me rendre à Toulouse, pour aller retrouver Marion... Je l'aime à mourir, comme dirait l'autre, et elle me fait rire. Elle épuise la batterie de mon portable, à force de me téléphoner presque tous les soirs. Ca n'a l'air de rien, mais c'est fou comme l'amour aide parfois à tenir le coup, face aux adversités de la vie quotidienne.

 

Enfin bon. Je constate que mon cher blogounet manque singulièrement d'images, depuis quelques temps. La prochaine fois, je tâcherai d'y remedier.   :)

 

 

A suivre, donc.

 


Commenter cet article