En haut, troubles, et en bas, Luchon!..

Publié le par Rumba du pinceau, coussindair, ou denis lee

Et me voilà reparti pour écrire ici, sur mon cher blogounet, un  nouvel opus de mes sempiternelles âneries !...  Je ne peux pas m'en empêcher. C'est plus fort que moi.

 

Ces jours derniers, mouvementés à souhait, m'ont donc une fois de plus ( irrésistiblement ) entraîné du côté de Toulouse, ( quelle belle ville ! ) pour rejoindre celle que j'aime. Depuis quinze jours , je ne fume plus, je ne me nourris que de salades, J'adopte un mode de vie très zen, bref : Je ne me reconnais plus. Haha.

 

Non, je déconne.  Si je me sens plus libre ( libéré du tabac ) je me sens toujours aussi concon et créatif.

 

 Pour résumer la situation, je viens de rentrer chez moi, après une semaine passée dans la ville rose, dans des chambres d'hôtes jaunes, mauves, où j'en ai vu de toutes les couleurs. J'avais quand même  embarqué avec moi mon carnet de croquis, et tout un tas de matériel de dessin, mais j'ose le dire, je n'ai eu le temps de rien croquer. Je n'ai pu faire que quelques photos plus ou moins innocentes... ( les moins innocentes, je ne les montrerai à personne.  )

  

Enfin bon. Fin du prologue .

 

Je me demande encore comment j'ai fait pour arrêter de fumer, comme ça, d'un coup. Est ce que c'est la faible teneur en nicotine des cigarillos ?... Ou ma motivation?... Je ne sais pas. Le fait est que fumer ne me manque plus. J'oublie. Enfin bon. Je préfère quand même parler d'autre chose... Je ne suis pas encore tout à fait sevré, il faut croire...

 

 

  010 toulouse3 - 15

 

  Ha. La chambre d'hôte  jaune, de Mons, Domaine de Gilède... Phonétiquement, ce n'est pas sans me rappeler certaines lectures sombres de Stephen King...( chacun ses références )  Enfin bon. Champagne, et nuit blanche, youpi !.   L'argent du tabac passe désormais dans des choses plus frivoles, haha.

  010 toulouse3 - 01

  Ci dessus, une belle photo de la montre de celle que j'aime. ( Si je mets cette image en ligne, c'est juste pour moi...Pour me souvenir de certaines choses particulièrement intenses... )  

 

C'était d'ailleurs au restaurant " Le Grivois " à Machin-les-grives, pas loin de Toulouse...

 

010 toulouse3 - 02 Fraîcheur, légereté.... Sans tabac, mais avec tout de même  un demi carafon de rosé, partagé... A deux...

 

 

 

010 toulouse3 - 03 

 

... Le Pont Neuf, dont la dénomination indique clairement qu'il est le plus vieux pont de Toulouse...  ( promenade nocturne et romantique du côté de la "prairie des filtres"...( magiques ) )...  La prairie des filtres !... quel joli nom , si riche , et si évocateur !...

 

  010 toulouse3 - 04

 

 ...Du haut du dixième étage-de-chez-celle-que-j'aime, on voit aussi des gens qui font la fête en musique. Dans un style qui m'est évidemment très familier, en référence à notre-expo-du-mois-de-Mai.....  C'est comme une île de joyeuseté au milieu de blocs de béton.  Ou un gang de fêtard bien allumés, en tous cas.

 

 

010 toulouse3 - 05

 

 La nuit, Toulouse est toujours aussi belle.  Aussi belle que celle que j'aime.

( On notera tout de même à quel point je suis d'humeur fleur bleue, si romantique et gneugneue, , en ce moment ) (  Mais bon. J'assume. )

 

 010 toulouse3 - 06

 

 

 

 

 ...A l'extrême gauche mon Logan, et à l'extrême droite, le Kangoo roux de celle que j'aime. Cette photo est décidément très conne, mais quand on est amoureux ( c'est bien connu ) on est con.  Et moi je suis le roi.  haha.

C'est comme ça.

 

 Le Dimanche soir : Vroum, une virée à Bagnères-de-Luchon, ou plutôt à Juzet-de-Luchon...  

 

 

010 toulouse3 - 07

 

Haaa. La chambre d'hôte à Juzet-de-Luchon , je m'en souviendrai. Avec toutes ses fleurs artificielles, d'un kitch redoutable !... plus romantique que ça, ça n'existe pas !...

 

 

Et tant qu'à vadrouiller le soir ( au restaurant ) à Luchon, je n'ai pas pu m'empêcher de prendre en photo cet abominable monument au morts hyper machiste  :

 

 

010 toulouse3 - 11

 

L'image témoigne d'elle-même:  Il y a là une épouse qui se sent fautive,  au regard d' un fier-à-bras dédaigneux. qui ne la regarde même pas !... 

 

Et lui, ne donne même pas l'impression d'être mort pour la patrie... Il a juste l'air bien vivant, et aussi con que peut l'être un mari trompé... Après tout, c'est peut-être cela, que le sculpteur a voulu exprimer. La mémoire de tous ces soldats cocus ... Si c'est le cas, c'est bien vu, et assez audacieux... . Sinon,   Et bien...c'est grave. Et même... Nul à chier...

 

Au passage, je recommande à tout le monde ce restaurant si sympathique, si  convivial, et peu onéreux, où nous avons mangé, moi, et celle que j'aime... Je ne me souviens plus du nom..  ( le pub de machin-chose ? ) ... ( face au monument au mort, évidemment . )

 

 

Les rues de Luchon ne manquaient pas de piment, non plus... Puisqu'on a vu ceci, dans une vitrine :

 

010 toulouse3 - 10

 

...Vitrine visiblement conçue par une étalagiste diplômée de l'école de l'humour...

 

 Enfin bon. Ca nous a surtout donné des idées moralement très répréhensibles, pendant tout le reste de la soirée.  ( pas d'images ! ) .... Froufrous.....

 

 

Pour aller plus loin dans les limbes du romantisme, nous sommes ensuite partis gravir les pentes des monts alentours, pour apercevoir les lumières de Luchon, d'en haut, la nuit.

 

010 toulouse3 - 09

 

 Comme c'était beau !...

 

 Sur la route étroite, qui serpentait, nous n'avons croisé que deux chevreuils, un bébé renard et un hérisson..... Bah, oui...  Je ne m'étonne plus de rien... Pas de photos, mais des images assez féeriques.  Voir un renardeau de près,  c'est quand même rare. C'est si crômeugnon, un petit renard, avec ses grandes oreilles... Sa grande queue poilue...  Enfin bon. Passons.

 

  Le lendemain, un petit saut de l'autre côté de la frontière, à Les :

 

010 toulouse3 - 14

 

 Haaaargh. Voilà bien le genre de choses que j'aurais rêvé de voir affichées en France, quand je fumais. Permis de fumer. Fumer est permis.  Enfin bon. 

 

Comme je l'ai déjà dit, ce n'est pas parce que je ne fume plus, que je considère les lois anti-tabac de notre beau pays de crétins,  comme salutaires et bénéfiques. Au contraire... Toutes ces lois sécuritaires, anti-tabac, anti -tout, et anti-vie ne sont pour moi que des insultes à la liberté.

 

 Par définition, chaque  loi ( même la plus conne ) triomphe de tout raisonnement intelligent.  Et ça. Désolé. Je ne le supporte pas. Et au train où ça va, je me sens de plus en plus anarchiste... ( Comme tout le monde, quoi... )  ( exceptés ceux qui ont un oeuf de paques en guise de cerveau. )

 

 Le gouvernement essaye de nous transformer en crétins décérébrés, et le pire, c'est que le système fonctionne...  On arrive maintenant à trouver des gens suffisamment endoctrinés, cerveaux lessivés,  pour même se montrer favorables à tous ces radars vicieux, planqués le long des routes... C'est dire... C'est dire si la crétinisation des masses mise en oeuvre depuis 2002, a finalement atteint son objectif...    Quelle honte !...  Sous prétexte de sécurité, on portera bientôt des casques pour simplement marcher dans la rue...  Et il y aura toujours des légumes-craintifs-et-paranoïaques  pour dire que c'est une bonne idée ... bientôt ce sera : Pour votre bien être, laissez le gouvernement penser à votre place...  Et il y aura toujours assez de cons pour dire oui.

Comme des moutons bêlant...

 

Enfin bon... Parlons d'autres choses moins déprimantes... Tralala.

 

 

010 toulouse3 - 12-copie-1

 

 A Vielha, une photo de l'hôtel d'Aran , avec une magnifique sculpture ornant son entrée... Et à l'intérieur, une vraie caverne d'Ali Baba...Un truc assez infernal, question look...  Il faudra qu'on l'essaye, un de ces jours...

 

  Enfin bon, voilà.

  Hier après-midi  , j'ai eu un mal fou à quitter le lit de...Heu.. A quitter Toulouse pour regagner mes pénates...  Quel déchirement !...

 

Ceci dit, Samedi, je repars cette fois-ci  du côté de Sigean, où celle que j'aime à loué un gîte, pour une semaine... Hummmm.

 

Demain, Thomas et moi allons nous payer un restau, histoire de discuter entre père et fils.  On a beaucoup de choses à se dire, mutuellement, semble-t-il...  

 

  A suivre, donc...

  

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Commenter cet article