Alerte : Ours !... ( et va-et-vient )

Publié le par Rumba du pinceau, coussindair, ou denis lee

Tiens ?... Un nouvel article sur ce blog ?... Je n'en reviens pas moi-même, Sapristi...Il faut croire que j'ai du temps à perdre, une fois encore... Mais je précise tout de même que contre toute attente, il n'y sera pas question d'ours. Non... En fait, pour le titre, je cherchais juste un calembour vaseux, illustrant mes incessants aller-retours Montpellier-Toulouse, et vice-versa.... "Alerte: Ours" est à ce titre, un titre très réussi.

Bon. Voilà qui est dit. Mais il n'y a pas d'ours, désolé.

 

Comme ça fait des lustres que je n'ai rien écrit ici, je vais me rattraper, et balancer une énorme tartine de texte, agrémentée d'une foule de jolies photos à la con.

( J'en ai tout un stock.)

 

Sur la route de Toulouse, ( que je connais maintenant par coeur ) je n'ai pas pu m'empêcher de photographier cette superbe publicité de Montlaur, assez désuète, il faut dire... On devrait d'ailleurs la restaurer, au même titre que la Joconde ou les colonnes de Buren, et toutes ces vieilleries amusantes, témoins du passé. Allez hop, photo :

 

010 montlaur

 

 

Ces temps derniers, j'étais donc à Toulouse, ( avec M. que j'aime ) . Et c'est donc à Saissac,  où M. avait judicieusement réservé une chambre d'hôte, que nous sommes cette-fois-ci aller nous évader, pour approfondir notre culture des villages médiévaux-si-romantiques-et-autres-lieux-particulièrement-kitch..

 

 

Bon. Sur la route de saissac, je n'ai pas pu m'empêcher de photographier ce panneau, témoignant du fait qu'il y a bien un "après", à Saint-Germain-des-près.... A voir cette belle route qui continue tout droit...Vers Saissac...Hum. Bon. Passons. 

 

 

010 saissac002

 

 

 

C'est malheureusement sous une pluie battante que nous avons heureusement atterri au domaine de La/mpy,  situé au bord du lac du même nom. C'était évidemment charmant, intéressant et instructif et palpitant.

 

 

 

010 saissac001

 

 L'aubergiste était même l'auteur du très sympathique roman :  " Les marches de Saissac" ... Que je n'ai pas fini de lire, ( il  est resté à Toulouse ) mais qui mérite un peu de publicité, tant il est prenant... Enfin bon.

Le lendemain, nous avons vadrouillé dans le coin, autour du lac de Lampy, puis celui de Saint Férréol... et puis je ne sais plus... M. me fait tourner la tête,  il faut croire. Haha...

 

A Toulouse,  nous sommes quand même allés déjeuner chez les nipons du restaurant "l'Okinawa "... Le genre de truc à me réconcilier avec la culture japonaise, tant la bouffe était bonne. Pas de légumes pour accompagner la viande, on voit que le "diététiquement correct " n'est pas encore à l'ordre du jour par là bas. Haha. N'empêche. C'était bon. Surtout avec la carte "dineurs" qui réduisait l'addition de 50%.

 Enfin bon. Youpi. Toulouse est une si belle ville...D'où il il a bientôt fallu que je reparte , hélas.  

 

 ...Sitôt revenu chez moi, Philippe m'a téléphoné, pour orchestrer une nouvelle Huîtres-et-Picpoul-party, Vendredi 5... A Palavas, une fois de plus sous la statue du pêcheur stakhanoviste, qui orne l'entrée du port...... Comment dire non à des huîtres et du Picpoul ?... Comment refuser d'aller faire l'andouille au bout de la jetée, par un temps pareil ?... ( ciel bleu ) Hummmm !...  Cette fois ci, j'avais chargé la batterie de mon appareil photo, faut-il préciser... Et Yahahaaaaah!...

 

010 palavas-huitres 004

 

 Nous avons donc installé notre camp de base sous cette superbe statue érigée par la ville de Palavas, en reconnaissance à ses pêcheurs... En notre honneur donc, puisque côté pêche, nous l'avions, et pêchés mignons, les huîtres et le picpoul parlaient d'eux-mêmes... 

 

 

010 palavas-huitres 001

 

 

 

010 palavas-huitres 005

 

 ...La table, les chaises, la nappe, le seau à glace, les verres à pieds, le beurre, le pain de seigle ( bio ) ... Et surtout Les Huîtres et le Picpoul.... Bah, non, on n'avait rien oublié. Pas oublié non plus de faire les zouaves, et lever notre verre , chaque fois qu'un bateau sortait du port, ou y rentrait ... Ca a été pour moi de faire plein de photos, évidemment.

 

010 palavas-huitres 002

 

 010 palavas-huitres 007

 

Il y avait certes moins de baigneurs qu'en été, mais on en a vu tout de même quelques- uns, à oser affronter l'eau glacée.

 

010 palavas-huitres 006

 

Ici, la sortie en mer de l'école de voile...

 

 

010 palavas-huitres 003

 

 Et là, le retour...

 

 

 Enfin bon. A quatre heures et demie,  on a plié bagages... J'avais un truc à faire à Montpeul. En l'occurence, me rendre au vernissage de l'expo de l'At/elier du Nord, où exposaient tout un tas de gens sympathiques. Comme Matttt Konture, qui dédicaçait sa nouvelle BD , "Jean de l'ours"... scénarisée par Jacques Velay...

 

Haaah. Voilà. Pour finir, si. Il est bien question d'ours, dans cet article à la con. Comme quoi. Il y a toujours dans les calembours, même vaseux, un fond de réalité inconsciente. Sapristi.

Je n'en reviens pas.

 

 

010 mattt konture 002

 

010 mattt konture 003

 

 L'essai graphique, au dessus des petits Miquets, c'est juste une référence à mon graphisme à moi . Parce que je fais plus de petits traits que lui. Haha.  J'aime bien ce bouquin, qui, visiblement, n'est que le premier épisode d'une série. Qui, j'espère, aura une continuité.

 

 Enfin bon. Comme d'habitude, Mattttt est venu avec Courge dans ses bagages, pour pousser la chansonnette, comme il se doit.

 

010 mattt konture 001

 

 Je ne sais pas comment ça se fait, mais j'aime bien sa musique bazardesque et inclassable. Il faudra qu'il revienne charmer les flamants roses, au printemps, pendant notre-expo-du-mois-de-Mai.  Au grand désespoir de certains, ceci dit en passant.  :)

 

 

Sinon, pour ce qui était de l'expo, j'ai été cloué par le boulot génial  de Frédérique Dupuis, ( ci dessous ) qui m'a donné envie d'aller scruter dans ses cartons, lors du parcours d'ateliers de Montpellier, qui aura lieu les 20 et 21 Novembre prochains. ( Atelier " En traits libres" ) ...

 

010 adn08

 

 

 

 010 adn09

                 

                         Et puis Matttttt...

 

 

 

 Et puis voilà. Ce sera tout pour aujourd'hui.

 

...Je ne retourne à Toulouse que Vendredi 12, et le temps va me sembler long, d'ici là.... Holalaaah !...  Point positif : j'aurai le temps de faire du jardinage, dessiner, et me préoccuper de certaines choses très importantes, en retard.  Hum. Le temps va quand même me paraître long. Trèèès long.  

 

A suivre, donc...

 

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article