Enlevons les toiles d'Araignées !

Publié le par Rumba du pinceau, coussindair, ou denis lee

C'est fou comme les choses ont changé depuis la dernière fois que je suis venu ici, histoire de ne pas laisser tomber en décrépitude mon cher Blogounet adoré. C'est vrai. Depuis l'avènement de Facebook, j'ai eu tendance à le délaisser, mais ce n'était pas la seule cause. Mes romances et ces quelques années passés à vivre ma vie de fou avec Marion m'a tout autant contraint à délaisser mon blog.

J'inspecte cette usine, et ce n'est pas de la tarte, que de retrouver son fonctionnement...

Retrouver mon blog, c'est comme retrouver une vieille maison meublée, que l'habitant précédent aurait laissé en bordel. Ou donc ce crétin a-t-il pu ranger mes outils ?... Mes ustensiles de cuisine ?... Pfff.

Ceci dit, non. J'avais de nouveau envie d'écrire des conneries. Je ne sais plus trop où j'en étais resté, la dernière fois, de mes chroniques à la cons, mais sans doute était-ce après une " Huître-et-Picpoul-Party, avec mon ami Philippe.

Avec Philippe, c'est fou comme on s'amuse. C'est de lui que vient l'idée d'aller manger des huîtres et boire du Picpoul-de-Pinet dans des endroits tordus, en hauteur de préférence, depuis dix ans, maintenant, du Pic saint-Loup , au mont-Aigual.. C'est sans doute pour ça aussi, que par association d'idées, m'est venu l'idée de parler les hauteurs de Millau, et de notre dernière " Huîtres-et-Picpoul-Party de ce Vendredi 31 Juillet 2015...J'aurais bien aimé y ajouter des photos, mais c'est devenu visiblement trop compliqué.  

 

 

 

Enlevons les toiles d'Araignées !

Commenter cet article